ID
2023-015

Type
Politique
Secteur
Secteur de l'assurances habitation, vie et maladie
État
Période de commentaires du public terminée
Date
Date de remise des commentaires

Nous avons actuellement des difficultés avec le formulaire de commentaire. Nous nous excusons pour ce désagrément et nous nous employons à résoudre ce problème le plus tôt possible. Si vous voulez soumettre un document avec vos commentaires, veuillez l’envoyer par courriel à [email protected].

 

Afin de mieux protéger les consommateurs, l’Autorité ontarienne de réglementation des services financiers (ARSF) a proposé une ligne directrice qui définit clairement les exigences visant à déterminer l’aptitude à détenir un permis d’agent d’assurance vie en Ontario. 

L’ARSF veut s’assurer que tous les agents, y compris les sociétés de gestion d’assurance (SGA), possèdent les compétences nécessaires pour détenir un permis et qu’ils se conformeront à la loi, qu’ils traiteront les consommateurs équitablement et qu’ils respecteront toutes les obligations légales et réglementaires.

La ligne directrice proposée constitue une référence permettant aux candidats et aux agents de comprendre comment leur conduite passée et présente peut avoir une incidence sur leur aptitude à détenir un permis d’agent d’assurance. Elle réaffirme également les responsabilités de surveillance des compagnies d’assurance vie. 

Plan d’action en six points de l’ARSF

L’ARSF publie cette proposition de ligne directrice dans le cadre de son plan d’action en six points visant à corriger des pratiques commerciales troublantes dans le secteur de l’assurance vie. Les examens de surveillance de l’ARSF ont permis de découvrir des lacunes et un manque de clarté quant aux responsabilités et aux rôles partagés entre les assureurs, les SGA et les agents indépendants, notamment un manque de formation et de supervision des agents, la vente de produits inadaptés et des modèles de recrutement et de rémunération des agents pouvant mener à un traitement inéquitable des consommateurs.

Le plan d’action en six points établit une approche renforcée de la supervision du secteur, un nouveau cadre réglementaire, une orientation pour le secteur, l’application de la loi, la protection des dénonciateurs et une campagne d’éducation des consommateurs. 

L’ARSF continue d’agir pour renforcer le cadre réglementaire visant les SGA et d’autres intermédiaires qui distribuent des produits d’assurance vie. Ces mesures incluent notamment, sans s’y limiter, la mise en œuvre d’une nouvelle Règle proposée qui introduira de nouvelles exigences et responsabilités se rapportant à l’élaboration de systèmes de surveillance de la conformité et à la supervision de la conduite des agents d’assurance vie. L’ARSF prévoit tenir des consultations sur l’ébauche de la Règle au cours des mois à venir. En outre, les intervenants ont directement indiqué à l’ARSF que des options supplémentaires devraient être envisagées pour renforcer le cadre réglementaire. Par exemple, certains intervenants ont suggéré la création d’une nouvelle catégorie d’octroi de permis avec des exigences et des obligations précises.

La période de consultation sur la ligne directrice sur l’aptitude d’un agent d’assurance vie et d’une SGA à obtenir un permis est maintenant en cours et se terminera le 9 février 2024.

En savoir plus :

#

Avant de commencer, nous vous demandons de ne pas inclure de renseignements personnels ou de renseignements financiers dans vos messages. Si vous devez nous faire part de ce genre de renseignements pour obtenir une réponse à votre question, appelez-nous au 1 800 668-0128 ou envoyez-nous un courriel à [email protected] pour obtenir des instructions.

En soumettant un contenu, vous acceptez que votre document soit publié sur notre portail de participation et utilisé dans des rapports ou d’autres documents préparés par l’Autorité de réglementation des services financiers (ARSF) et qui pourraient rendus publics. Nous avons modéré le contenu pour nous assurer que toutes les publications sont respectueuses et professionnelles. La Loi sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée, L.R.O. 1990, chap. F.31, s’applique à tout contenu publié en ligne.

Use left and right arrows to navigate between tabs.
Secteur Commentaire Date postée Trier par ordre croissant
[2023-015 ] Consumer Advisory Panel to The Financial Services Regulatory Authority 0f Ontario (FSRA)
The Consumer Advisory Panel had the opportunity to participate in this consultation. The Panels official submission provided in the attached document.
Secteur des planificateurs et conseilers financiers
[2023-015 ] Jason Bonneteau - W.P.G The Wealth Planning Group Inc
I wanted to commend the FSRA for finally looking into deceitful practices of multi level marketing companies like [insurance company] and others that consistently bring on unqualified part time people into the financial industry. Multi level market agencies should have no place in financial services. They promote "recruitment" and agencies rather than client needs. I look forward to watching new rules coming into affect which would greatly prohibit this recruitment style agency.
Secteur de l'assurances habitation, vie et maladie
[2023-015 ] NARINDER P SUDAN - Happy Financial Services
Hi
I found it very interesting & informative. I request there should be webinars on best practices time to time making the advisors
more efficient and helping them to write trouble free business.
Thanks
Date posted Secteur Question et réponse
Secteur de l'assurances habitation, vie et maladie

Question: There is a guideline for compensation on group benefit plans, often referred to as the Crown Scale, but there are other arrangements in place with some advisors and brokers that include bonuses, provision of support staff and payment or provision for office space. Is there any consideration to mandating all forms of compensation and carrier relationships be disclosed to customers (plan sponsors) ?

FSRA réponse:

Thank you for your question. The scope of the proposed guidance on Life Insurance Agent and MGA Licensing Suitability does not include the disclosures referred to in your question. Topics out of scope that may warrant further review will be noted in the consultation summary and may inform FSRA’s future work to enhance market conduct oversight to protect consumers.