Le programme d’assurance-dépôts de l’ARSF ne couvre pas ce qui suit :

  • Investissements dans les fonds communs de placement, les actions, les hypothèques, les dettes de second rang, etc. 
  • Parts sociales
  • Parts de ristourne, parts d’investissement ou actions privilégiées émises par une credit union 
  • Dépôts en monnaies étrangères
  • Contenus de coffres bancaires
  • Valeurs mobilières détenues à des fins de garde
  • Obligations et débentures émises par des gouvernements et des sociétés
  • Bons du Trésor