#

Le prix de tous les types d’assurance est étroitement lié au coût prévu du risque à assurer. Le pourcentage le plus élevé des coûts de l’assurance-automobile est de loin lié à la probabilité d’être impliqué dans un accident et de devoir payer des indemnités. Les automobilistesayant fait récemment l’objet d’une condamnation, ayant des antécédents de dommages dont ils sont responsables ou ayant une expérience de conduite limitée présentent généralement un risque plus élevé que ceux qui ont undossier de conduite « vierge » et qui conduisent depuis de nombreuses années. Par conséquent, les automobilistes considérés comme présentant un risque plus élevé paient généralement plus.

Les autres coûts comprennent la distribution, les frais généraux de fonctionnement et les taxes sur les primes.

 

Vous trouverez sur cette page :

Ventilation des primes

Conditions du marché

Nous entendons les facteurs qui ont une incidence sur le coût de l’assurance-automobile et le prix que vous payez par conditions du marché. L’impact de ces facteurs peut être général ou particulier à votre région. 

Voici quelques exemples des conditions actuelles du marché qui ont une incidence sur les primes d’assurance-automobile en Ontario :

COVID-19 

Depuis la fin mars, les assureurs automobiles ont signalé une baisse du nombre de déclarations d’accidents, ainsi qu’une baisse du nombre de kilomètres parcourus par leurs clients. Ils ont donc offert un allègement à ces derniers. Les mesures d’allègement comprenaient des remises et des réductions de taux. C’est grâce aux modifications réglementaires apportées par le gouvernement et aux nouvelles lignes directrices de l’ARSF que cela a pu être fait.

En juillet, les compagnies d’assurance ont déclaré à l’ARSF avoir accordé un montant de 992 millions de dollars en allègement aux consommateurs. Cela comprenait notamment des remises, des remboursements et des réductions de taux. Ces mesures comprenaient également des reports de primes afin que les clients puissent maintenir leur assurance même s’ils n’avaient pas les moyens de la payer.

Les programmes d’aide aux consommateurs proposés varient d’une compagnie d’assurance à l’autre. L’ARSF vous encourage de contacter votre courtier, agent ou compagnie d’assurance et trouver de quel type d’aide vous pouvez bénéficier.

Soutien financier offert aux consommateurs par les assureurs auto de l’Ontario

 

Descriptions d’image

Ventilation des primes

Données sur le client : Selon votre profil et votre historique de conduite, quel est le risque que vous soyez impliqué dans une collision? Si c’est le cas, quel est le coût prévu des paiements associés à votre sinistre?

Données sur le véhicule : De quelles caractéristiques de sécurité votre véhicule est-il doté?  Quel est le risque que votre véhicule soit volé? À quel point un remplacement ou des réparations sont-ils dispendieux?

Données géographiques : Les possibilités associées aux collisions, aux vols et à la météo peuvent varier selon la région. Tous ces facteurs peuvent influer sur les tarifs de votre assureur auto.

Conditions du marché

1. Coûts associés aux dommages matériels

Les voitures plus récentes sont truffées de technologies poussées qui, tout en étant avantageuses pour les conducteurs, font nettement grimper le coût des réparations. Quand votre voiture est impliquée dans une collision, votre assureur doit payer pour les pièces et la main-d’œuvre nécessaires pour les réparations, une évaluation, des services de remorquage et, si nécessaire, une voiture de location.

Le coût moyen de la réparation d’un véhicule après une collision a augmenté. En 2015, il s’établissait à 6 370 $.  En 2019, il était passé à 8 227 $. La technologie est l’un des principaux éléments qui ont contribué à la hausse. 

2. Inflation

Comme c’est le cas de la plupart des choses, le montant de votre prime est influé par l’évolution des prix des biens et services. Les assureurs modifient les primes principalement en fonction du coût prévu de traitement des déclarations de sinistres automobiles. Cela comprend non seulement le coût de réparation de votre véhicule (pièces et main-d’œuvre), mais aussi les frais médicaux et juridiques associés au règlement des réclamations pour blessures corporelles. 

3. Fraude et abus

La fraude et les abus contribuent à la hausse du coût de traitement des déclarations de sinistre et à la hausse des primes de tous les conducteurs. L’ARSF évalue l’efficacité des mesures actuellement déployées pour mesurer et réduire la fraude et les abus dans le domaine de l’assurance automobile. 

4. Conducteurs sur les routes

La modification du nombre d’heures que nous passons sur la route a une incidence sur les primes. Par exemple, la COVID-19 a poussé les conducteurs de l’Ontario à changer leurs habitudes, notamment en passant moins de temps sur les routes. Le nombre réduit de voitures sur la route a jusqu’ici entraîné une baisse du nombre de collisions et des coûts de traitement des sinistres.

Soutien financier offert aux consommateurs par les assureurs auto de l’Ontario

Période d'obtention du soutien
Mai : 220 M$ réduction de primes offerte
Julliet : 503 M$ réduction de primes offerte
% d’augmentation : 129 %

Mai : 465 M$ réduction de primes futur
Julliet : 489 M$ réduction de primes futur
% d’augmentation : 5 %

Montant total des mesures de soutien, par type
Mai : 275 M$ remises et réductions des taux
Julliet : 478 M$ remises et réductions des taux
% d’augmentation : 74 %

Mai : 410 M$* autre mesure de soutien
Julliet : 514 M$* autre mesure de soutien
% d’augmentation : 26 %

Incidence globale
Mai : 150 $** économies moyennes pour les consommateurs
Julliet : 162 $** économies moyennes pour les consommateurs

Mai : 66 % des 6,6 millions de titulaires d’assurance auto sont admissibles au soutien en Ontario
Julliet : 93 % des 6,6 millions de titulaires d’assurance auto sont admissibles au soutien en Ontario

Montant total du soutien offert
Mai : 685 $
Julliet : 992 $
% d’augmentation : 45 %

* Les autres mesures de soutien incluent le report de prime, la renonciation aux frais de chèque sans provision, le nouveau calcul de la prime par suite d’une réduction du kilométrage, la suspension de certaines couvertures, etc. 

** Pour les consommateurs admissibles aux mesures de soutien.